Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page

Journée nationale de prière en solidarité avec les peuples autochtones, 12 décembre 2021 : une nouvelle fiche

Depuis plusieurs années, Mission chez nous se joint à la Journée nationale de prière en solidarité avec les peuples autochtones et encourage vos communautés et milieux à y participer. Par le moyen de ce rendez-vous annuel de prière, pour lequel notre organisme propose du matériel liturgique, nous souhaitons qu’une solidarité authentique entre nos communautés et nos frères et sœurs autochtones de toute langue et culture s’enracine et prenne vie.

Dans quelques jours, le 12 décembre, mémoire de Notre-Dame de Guadalupe, l’Église catholique au Canada célèbrera la Journée nationale de prière en solidarité avec les peuples autochtones. Soutenue par les évêques du Canada, cette initiative est coordonnée par le Conseil autochtone catholique du Canada depuis 2002. Pour l’occasion, l’équipe de Mission chez nous a préparé, en collaboration avec le Conseil, une nouvelle fiche présentant la prière officielle de la journée et des suggestions d’aménagements liturgiques pouvant être utilisés par toutes les communautés chrétiennes. Vous trouverez cette fiche en format pdf dans l’onglet Boîte à outils, section Ressources pour la liturgie, de notre site Web.

Chaque année, à l’occasion de cette journée, le Conseil autochtone catholique de la Conférence des évêques catholiques du Canada propose une réflexion sur un enjeu particulier. Cette année, le Conseil a choisi le thème « Nous sommes appelés à la guérison, au pardon, à la réconciliation ». Inspirés par la sagesse des peuples autochtones qui cultivent plusieurs traditions de quête de guérison spirituelle, nous sommes invités, tel le prophète Ézékiel, à nous faire « un cœur nouveau et un esprit nouveau » (18, 31), puisque « nous ne pouvons travailler à la réconciliation, à la croissance et à la guérison que si nous sommes ouverts à les mettre en œuvre dans notre propre vie ». Nous sommes aussi conviés à prier et à travailler « de manière à ce que nos enfants sachent que les personnes qui les ont précédés ont pris au sérieux le problème de l’intolérance et des préjugés – en particulier pendant les périodes d’incertitude et de peur – et qu’elles ont répondu en travaillant pour une culture de sollicitude et de respect. » (Extrait de la présentation officielle de la Journée nationale de prière 2021).

En cette journée, il nous est donc proposé d’unir nos prières et nos pensées afin que, devant la barrière que constituent « la discrimination et les préjugés fondés sur les différences entre les peuples », l’humanité puisse développer sa capacité « à vivre dans l’amitié et l’harmonie ». (Ibid.)

Télécharger la fiche de ressources proposant prières et aménagements liturgiques pour la Journée nationale de prière en solidarité avec les peuples autochtones du 12 décembre 2021.

2 Commentaires

  • Richard Alarie
    Publié 26 janvier 2022 à 15 h 37 min

    À qui de droit, bonjour!
    Je suis l’auteur du roman jeunesse d’aventures «François Vaillant, jeune héros Acadien de 1755», publié en 2010, par Les Éditions de la francophonie, et réédité en 2014.
    Je travaille, depuis quelques mois, à la rédaction d’un livre de spiritualité. Je privilégie nettement, mettre l’accent sur les points communs et ressemblances et je ne fais aucune mention des points qui pourraient faire divergences.
    C’est la raison pour laquelle, j’apprécierais grandement recevoir une prière d’origine authentiquement autochtone, qui pourrait être également récitée par des personnes de d’autres confessions religieuses. Je suis d’avis, qu’une prière autochtone, doit avoir une place indispensable, dans mon livre. Des musulmans, ainsi que des bouddhistes tibétains, ont déjà répondu de façon positive et leurs prières peuvent être récitées par des personnes d’autres confessions religieuses, sans qu’elles ne soient choquées, dans leurs propres croyances. La prière chrétienne sera fort probablement, le «Notre Père». Des prières hindouistes et juives doivent suivre sous peu.
    La prière autochtone devrait être en français, mais je serais également heureux de la publier, aussi, en langue typiquement autochtone. Selon votre choix, j’ajouterai la source.
    Je vous remercie sincèrement de l’attention que vous porterez à ma requête.
    Richard Alarie
    richard.alarie_auteur@yahoo.ca
    819-374-9513

    • Mathieu Lavigne
      Publié 27 janvier 2022 à 16 h 32 min

      Bonjour Monsieur Alarie. Merci pour cette requête! Nous vous revenons par courriel très rapidement. Au plaisir!

Laisser un commentaire

0.0/5