Aller au contenu Atteindre le pied de page
52106837140_cbde50a720_c
52106317373_370f64bc92_c

Qui sommes-nous ?

Mission chez nous est un organisme de charité qui cherche à promouvoir la solidarité chrétienne avec les peuples autochtones. Nous avons pour objectif de sensibiliser un large public aux réalités autochtones et de favoriser le rapprochement entre les cultures en contrant les préjugés et en favorisant le dialogue. Nous voulons offrir un soutien, matériel autant que moral, aux communautés autochtones du territoire que nous appelons aujourd’hui le Québec.

Mission chez nous est une œuvre de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec fondée en 1993 et un organisme sans but lucratif.

Photos : Pascal Huot/CSJR

Objectif de l’organisme : Vivre la solidarité

Une rencontre toujours à faire

Au cours des siècles, la rencontre de la culture occidentale et de celle des peuples autochtones, même si elle a pu apporter quelque bénéfice à chacune, ne s’est pas faite sans heurts. La « civilisation », telle que nous la concevons, a déstabilisé les façons de faire des populations autochtones et a fragilisé leurs cultures, leurs identités et leurs croyances ancestrales. Aujourd’hui, les Premiers Peuples se relèvent tant bien que mal de ces blessures et redécouvrent peu à peu la richesse de leur héritage.

L’Église d’aujourd’hui comprend mieux les inquiétudes qui sont les leurs devant les bouleversements qui ont touché leurs communautés au cours des derniers siècles et les méfaits du colonialisme dont elle avait malheureusement adopté certains traits. Elle reconnaît maintenant que la vocation de toute culture, occidentale comme autochtone, est unique et féconde, et que l’apport de chacune est essentiel à la construction d’un monde de justice, d’égalité, de respect et d’amour, auquel le message bienveillant du Christ invite tout individu et toute nation.

Des communautés d’aujourd’hui à soutenir

Au cours du dernier siècle et demi, de nombreuses communautés chrétiennes en milieux autochtones, bénéficiaires de l’héritage spirituel issu de l’Évangile qui leur a été transmis, se sont formées autour des « missions » fondées par les premiers missionnaires dans ces territoires. Elles nourrissent et soutiennent matériellement, moralement et spirituellement ses membres autant qu’elles le peuvent. Malgré les difficultés qu’elles éprouvent et les nombreux défis qu’elles ont à relever dans le contexte actuel où les conditions de vie sont souvent ardues, ces communautés chrétiennes locales ne se laissent pas abattre. Le dynamisme et la générosité de ces petites communautés ne suffisent toutefois pas toujours.

Plusieurs de ces communautés chrétiennes en milieux autochtones comptent sur la contribution financière de Mission chez nous pour poursuivre leur œuvre, voire survivre. Et les besoins sont grands.

Développer concrètement la solidarité

Solidaires des peuples autochtones, les initiatives missionnaires de l’Église d’aujourd’hui, portées par des équipes de laïcs, de prêtres, des religieux et religieuses, veulent maintenir le dialogue, partager leurs difficultés, promouvoir la justice et veiller à la dignité de chaque personne. Ainsi, en plus de soutenir leur travail, les communautés non autochtones sont-elles invitées à créer des ponts avec les communautés chrétiennes en milieux autochtones et à contribuer généreusement pour appuyer leurs projets de maintien, de consolidation et d’éclosion. Et ce, afin que, un jour peut-être, nous puissions nous dire frères et sœurs et marcher ensemble, dans un profond respect et une confiance mutuelle.

Mission chez nous a à cœur la poursuite de cet objectif et veut assurer accueil, écoute, présence et soutien à ces hommes et femmes. La richesse de leur culture, leur sens de l’hospitalité, leur amour de la famille et leur respect de la nature ont beaucoup à nous apprendre.

Origine de l’organisme : Répondre aux besoins

Une présence significative

Depuis le milieu du XIXe siècle, des communautés religieuses ont assuré, malgré certains écueils maintenant bien connus grâce à des prises de parole courageuses, une présence significative auprès des autochtones à la grandeur des territoires québécois et canadien. Elles ont alors largement contribué à fournir les ressources humaines et financières nécessaires au maintien de leurs missions en territoire autochtone.

Dès 1908, l’organisme Catholic Missions in Canada, dont le siège social est à Toronto, a aussi amassé des fonds, surtout chez les anglophones, pour le soutien pastoral en milieu autochtone. Du côté  francophone, les Œuvres pontificales missionnaires, et particulièrement la Propagation de la foi, ont apporté, quant à elles, leur appui financier à ces initiatives au cours des ans. Ces trois sources de financement ont suffi à répondre aux besoins un certain temps…

Le contexte mondial change

Mais, en raison de la barrière linguistique, Catholic Missions in Canada a pu difficilement recueillir des fonds en milieu francophone. De plus, dans les années 1990, la situation mondiale a amené la Propagation de la foi à modifier ses orientations et à se concentrer de plus en plus vers les pays en voie de développement. Elle a ainsi délaissé graduellement son aide financière aux diocèses canadiens.

Parallèlement, les ressources humaines et financières des communautés religieuses diminuaient constamment. Cette nouvelle conjoncture a mené à une prise de conscience des besoins criants des communautés chrétiennes autochtones.

La création d’un organisme d’aide

Cette nouvelle réalité rendait nécessaire la création d’un organisme qui viendrait cristalliser la solidarité des chrétiens, chrétiennes et catholiques francophones avec leurs frères et sœurs des Premiers Peuples. L’organisme Mission chez nous a donc été créé en 1993 à la demande de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec pour inviter les gens à être missionnaires sur ce territoire que nous habitons et que nous partageons avec les peuples autochtones d’ici. Au cours de sa période de structuration et de consolidation, le nouvel organisme a bénéficié de l’aide de Catholic Missions in Canada, qui s’est retiré par la suite.

Depuis près de 30 ans, Mission chez nous s’appuie désormais sur les seules contributions de ses propres donateurs et donatrices. C’est pourquoi leur soutien et leur générosité nous sont essentiels.

Mission de l’organisme : Soutenir et sensibiliser

Un travail de sensibilisation et d’ouverture

Mission chez nous collabore à différents projets que des communautés autochtones se donnent pour soutenir leurs services pastoraux et collectifs. En plus d’apporter de l’aide financière aux missions en milieux autochtones, notre organisme aspire à changer les mentalités, à éliminer les préjugés tenaces et à faire entendre une multitude de voix autochtones. Ce travail se fait à partir d’une présence pastorale humble, ancrée dans le désir de servir les communautés. Les hommes et les femmes œuvrant en milieu autochtone enracinent leur action dans une dynamique d’apprentissage mutuel et dans une relation respectueuse et égalitaire. Le soutien des chrétiens et chrétiennes de partout au Québec est indispensable pour réaliser ce travail de rencontre et de dialogue.

Une mission universelle

Notre véritable mission d’humains, en tant qu’habitants de cette même planète bleue, n’est-elle pas de contribuer à la libération de tous et toutes, de défendre aussi la dignité de nos frères et sœurs les plus proches et particulièrement de trouver de nouvelles façons de bien vivre ensemble? Bref, Mission chez nous travaille ardemment à bâtir la solidarité entre nos cultures et entre ces frères et sœurs que nous sommes.

L'Équipe

Mathieu Lavigne

Directeur général

Roxane Paradis

Technicienne comptable
Ghislain Bédard, Chargé de projet

Ghislain Bédard

Chargé de projet (pigiste)

Conseil d'administration

Mgr Christian Lépine

Archevêque de Montréal, Président

Consectetur adipiscing elit, sed do euism onsectetur adipiscing elit, sed.

Clément Vigneault. Secrétaire

Consectetur adipiscing elit, sed do euism onsectetur adipiscing elit, sed.

Rose-Anne Gosselin

Administratrice

Consectetur adipiscing elit, sed do euism onsectetur adipiscing elit, sed.

Mgr Martin Laliberté, p.m.é.

Évêque de Trois-Rivières, Administrateur

Consectetur adipiscing elit, sed do euism onsectetur adipiscing elit, sed.

Mgr Gilles Lemay

Évêque d'Amos, Administrateur

Consectetur adipiscing elit, sed do euism onsectetur adipiscing elit, sed.

Raymond Marquis

Administrateur

Consectetur adipiscing elit, sed do euism onsectetur adipiscing elit, sed.

Sr Sophie Mbougoum

Administratrice

Consectetur adipiscing elit, sed do euism onsectetur adipiscing elit, sed.

Mathieu Lavigne

Directeur général