Aller au contenu Aller à la barre latérale Atteindre le pied de page
Lire en nature

Shushei au pays des Innus

Recension du livre Shushei au pays des Innus, de José Mailhot (Montréal, Mémoire d’encrier, 2021, 216 pages), par Pascal Huot. Feu José (Shushei) Mailhot (1943-2021) est issue d’une forte cohorte de chercheurs qui ont arpenté le territoire autochtone, dont Rémi Savard (1934-2019), Sylvie Vincent (1941-2020) et Serge Bouchard (1947-2021). Ce nouveau titre de l’ethnolinguiste nous propose un retour à l’âge d’or de l’anthropologie chez les Innus de la Côte-Nord, âge d'or qui s'est déroulé dans les années 1960-1970. Shushei au pays des Innus transporte le lecteur en plein cœur de…

Lire la suite

Je lis autochtone

En ce mois de juin, dans le cadre du Mois de l'histoire autochtone, le regroupement des librairies indépendantes du Québec Les libraires vient de publier le carnet Je lis autochtone qui offre un panorama de la littérature autochtone et témoigne de son effervescence actuelle. Une initiative qui tombe à point au moment où, plus que jamais, les Québécois et Québécoises s'ouvrent à la véritable histoire des Autochtones.

Lire la suite

À l’écoute des voix autochtones : guide de dialogue sur la justice et les relations équitables

Le 4 mai prochain, par le biais de la plateforme Zoom, aura lieu le lancement de la version française du guide de dialogue À l'écoute des voix autochtones produit par le Jesuit Forum for Social Faith et Justice. Un outil indispensable pour tous ceux et celles qui veulent changer les choses afin de « bâtir des passerelles nous permettant de passer par-delà l'ignorance et le racisme » (Éditions Novalis).

Lire la suite

Recension : Le monde autochtone du Québec

Recension du livre Le monde autochtone du Québec : 365 questions et réponses d'Henri Dorion (Québec, Les Éditions GID, 2021, 174 p.; coll. « Le monde en questions », 5) par Pascal Huot, ethnologue. Quel mot wendat est devenu le nom scientifique du rat musqué ? Les Métis sont-ils des Autochtones ? Quelle information une omoplate de caribou peut-elle donner ? Quelle est la communauté crie située la plus au sud ? Toutes ces questions sont intrigantes, n’est-ce pas ? Cet ouvrage est pour vous si vous voulez en connaître les réponses ! Henri Dorion a fait paraître…

Lire la suite

Deux regards sur le livre Kukum de Michel Jean

Par la magie du roman, Michel Jean nous fait entrer dans l’intimité de sa famille, de son peuple. L’auteur met en lumière les valeurs de la nation innue : humanité, force, débrouillardise, transparence, communion du cœur, solidarité du clan. Vivant avec la nature, les Innus en ont intégré le rythme, la douceur et le courage d’affronter la rigueur des saisons. Deux points de vue sur le livre Kukum (Libre Expression, 2019, 224 pages).

Lire la suite

La rivière Waswanipi

Compte rendu de Waswanipi, un livre de Jean-Yves Soucy

Waswanipi. Ce mot magnifique peut être traduit ainsi : « lumières sur l’eau », car autrefois, les Cris utilisaient des torches d’écorce de bouleau comme source d’éclairage lorsqu’ils harponnaient des esturgeons la nuit. Waswanipi, c’est aussi le nom d’une rivière et celui de la communauté crie qui vit sur ses berges. Un compte rendu de Mathieu Lavigne Waswanipi, c’est de plus le titre du récit que fait Jean-Yves Soucy de l’été de ses 18 ans. C'est-à-dire l’été 1963, saison qui sera pour l’auteur celle d’une plongée dans la culture et le mode de…

Lire la suite

21 juin, Journée nationale des peuples autochtones : la littérature comme lieu de rencontre

Par Ghislain Bédard et Mathieu Lavigne Le 21 juin, journée du solstice d’été, nous célébrons chaque année la Journée nationale des peuples autochtones . Cette journée de célébration, fruit d’une collaboration entre de nombreux groupes et collectivités autochtones et le gouvernement canadien, est l’occasion de souligner le patrimoine, la diversité culturelle et les réalisations des Premières Nations, des Inuits et des Métis, groupes souvent désignés sous le vocable de « peuples autochtones ». Cette journée de célébration nous offre la possibilité de faire des rencontres. La présente crise sanitaire, bien que le…

Lire la suite